Traduction anglais-français

Retrouvez ici l’extrait d’une traduction technique de l’anglais vers le français, réalisée par nos soins dans le domaine de la paléontologie.

 

ARCHAEOPTERYX, ANCIENT BIRDS, AND DINOSAUR-BIRD RELATIONSHIPS

ARCHEOPTERYX, OISEAUX PREHISTORIQUES, ET LIENS ENTRE LES DINOSAURES ET LES OISEAUX

Archaeopteryx’s Relationship With Modern Birds

Liens entre l’Archéoptéryx et les oiseaux contemprorains

As promised, here are the derived characters with which Gauthier (in his 1986 paper) unites Archaeopteryx with modern birds, outside of all other theropods (with Gauthier’s original clarifiers in parents) [and with my editorial comments in brackets]:

Comme promis, voici les caractéristiques dérivées avec lesquelles Gautier (dans son article de 1986) fait le lien entre l’Archéoptéryx et les oiseaux contemporains, en-dehors de tout autre théropode (grâce à ses premières recherches éclairant la question de la parenté) [avec mes commentaires éditoriaux entre parenthèses] :

Premaxillae elongate, narrow, and more pointed anteriorly, with longer nasal processes [similar condition in bullatosaurs, and in the nondinosaurian Megalancosaurus, but unique to Archie and later birds in Maniraptora].

Prémaxillaire allongé, étroit, et plus pointu antérieurement, avec des processus nasaux plus longs [semblables aux bullatosaures, et Mégalancosaures non dinosauriens, mais propre à l’Archeopteryx et plus tard aux oiseaux Maniraptores].

Maxillary process of premaxilla reduced so that maxilla participates broadly in external naris (also in troodontids).

Mécanisme maxillaire du prémaxillaire réduit afin qu’il se joigne largement à la narine externe (également chez les troodontidés).

Enlarged brain/basicranium (temporal musculature fails to extend origin onto frontal bones [to a certain degree in bullatosaurs and therizinosauroids, and perhaps in some of the newer, « brainier » dromaeosaurids].

Cerveau/base crânienne hypertrophié(e) (la musculature temporale est incapable de se déplier vers le haut sur les os frontaux [dans une certaine mesure chez les bullatosaures et les thérizinosaurides, et peut-être chez certains dromaeosauridés plus jeunes et « plus intelligents »].

Double-condyled quadrate displaced from distal position on opisthotic to more anteromedial position in contact with prootic (Currie, pers. comm. and Walker, pers. comm., disagree with Whetstone’s interpretation of the quadrate: Currie notes the anterior displacement of the quadrate in troodontids [maybe Nino can comment on the condition in Pelecanimimus], and Walker does not consider the quadrate to be double-condyled in Archaeopteryx).

Le double condyle carré est passé de la position distale opisthotique à une position plus antéromédiale en contact avec l’os prootique (Currie, comm. pers. et Walker, comm. pers., sont en désaccord avec l’interprétation de Whetstone sur le carré : Curie observe le déplacement antérieur du carré chez les troödontidés [il est possible que Nino commente cette caractéristique chez le Pelecanimimus], et Walker ne considère pas que le carré chez l’Archéoptéryx soit un double condyle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *